Vous le savez sans doute, en ce moment c’est l’IFA 2013, le plus grand salon High-Tech d’Europe, là où tous les constructeurs (ou presque, Apple n’y met jamais les pieds) se pressent d’aller pour présenter les nouvelles technologies d’écran OLED 4K (UHD), ou bien encore les nouveaux Smartphones comme le Samsung Galaxy Note III ou le Sony Xperia Z1 (sublime !!). Mais arrêtons-nous sur une chose, SONY qui a justement présenté son nouveau visiocasque 3D, le modèle HMZ-T3W successeur et remplaçant du HMZ-T2 que j’avais pu tester et dont mon avis était plus que mitigé.

SONY HMZ-T3W - Photo 01
Petit rappel de ce qu’est le visiocasque de Sony, c’est un casque disposant de deux écrans OLED 3D de 1280×720 pixels, représentant une projection sur un écran de 750 pouces (ce qui donne une taille de 19,05 mètres) à 20 m de distance, qui n’a pas changé sur ce nouveau modèle, mais qui m’avait déjà bluffé lors du test du HMZ-T2. Le seul changement, c’est la technologie d’OLED TruBlack qui est annoncé moins gourmande en énergie.
Alors SONY semble m’avoir écouté, enfin en même temps je n’étais pas le seul à avoir un avis mitigé sur l’ancien modèle, j’avais demandé un modèle sans fil, SONY l’a fait. Fini le câble entre le diffuseur et les lunettes, place à du Wi-Fi ou au choix utilisation de la technologie MHL (compatible Smartphones et Tablettes).

SONY HMZ-T3W - Photo 06
Vu qu’on passe en sans fil, il faut une batterie, l’autonomie est annoncée de 3h en Wi-Fi et 7h en via un câble HDMI, j’avoue ne pas comprendre l’intérêt d’utiliser un câble HDMI n’étant pas fait pour recharger la batterie, alors que le câble d’origine oui, ce qui permet de faire de l’illimité vu qu’autoalimenté. Sony, tu me surprendras toujours dans tes choix par moment.

Fonctionne sur batterie oui, mais pas au détriment du poids, Sony frappe fort en le rendant plus léger que le HMZ-T2 qui n’était pourtant pas autonome, et de plus le design est mieux fini, les appuis têtes sont plus robustes et les lanières arrières en bénéficient aussi.

Autre amélioration, nous passons d’un son en 5.1 à du son en 7.1 Virtual Surround, avec toujours des intra-auriculaires fournis par Sony permettant de simuler un son à 360° (ça marche), il est possible d’utiliser au choix d’autres écouteurs ou casques à votre guise.

Le boitier envoyant les images évolue lui aussi, avant il fallait passer par votre ampli ou bien changer à chaque fois de HDMI sur vous aviez plusieurs appareils de diffusions (exemple : Console, Lecteur Blu-ray, Box ADSL TV, Canal+, etc…) car le boitier n’avait qu’une seule entrée HDMI, aujourd’hui l’appareil à 3 entrées HDMI ce qui est suffisant je pense. Fini le branché/débranché.

Maintenant venons-en au prix, le HMZ-T2 était déjà proposé au prix exorbitant de 999€, le HMZ-T3W sera proposé à 1300€ (enfin $ mais généralement la conversion n’existe pas on change juste la devise) ce qui le rend plus cher que la précédente version, mais somme tout bien meilleure. Après, dans mon test j’avais pas trouvé de véritable intérêt à ce genre de produit à cause des câbles qui nous obligeaient à rester face à sa TV, maintenant que c’est sans fil peut-être que l’intérêt en sera décuplé à condition que ça tienne mieux sur le crâne et soit plus simple à régler pour trouver l’angle parfait de visionnage. Mais bon disons-le, à 1300$ c’est un produit qu’aucun de nous ne se permettra d’acheter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.