Chronique Lyricis - Noé

À peine sorti aujourd’hui (12 Août), et déjà testé par nos soins, mais pour cela il faut remercier  qui nous a fait parvenir une galette afin de réaliser la chronique Blu-ray de la dernière réalisation de Darren Aronofksy, Noé (Noah) avec en tête d’affiche Russell Crowe accompagné de Jennifer Connelly, Anthony Hopkins, Ray Winstone, Douglas Booth, Emma Watson et Logan Lerman.

Synopsis :

Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement.

Rappel concernant la version testée :

Format : Blu-ray double couche – HD 1 080p/24p (AVC) – format 1.85 – écran 16/9ème natif compatible 4/3
Langues : DTS-HD Surround Master 7.1 : Anglais / Dolby Digital Surround 5.1 : Français, Allemand, Italien, Espagnol.
Sous titres : Anglais, Français, Néerlandais, Espagnol, Italien, Allemand, Danois, Finlandais, Norvégien, Suédois.
Durée : 132 minutes
Bonus : 

  • L’Islande : d’une extrême beauté
  • L’extérieur de l’arche : une bataille pour 300 coudées
  • L’intérieur de l’arche : des animaux par paires

Passons au test maintenant !

Images tirées du film de Darren Aronofksy : Noé (Noah)

Conditions du test

Le test a été effectué sur un plasma Panasonic 55VT30 et sur un lecteur Blu-ray 3D de la même marque, le DMP-BDT310. Niveau son, on est sur un Onkyo NR-609, avec un pack de Focal Sib, Sib XL et Cub².

Qualité Graphique du Blu-ray

  • Boîtier : Comme à son habitude, Paramount nous propose un packaging comprenant la version Blu-ray et DVD dans un format qui se fait de plus simple en la matière, pas de brin de folie, pas de steelbook et surtout des disques sans sérigraphie à proprement parler…

Verdict  ★★½☆☆

  • Menus : Après avoir insérer la galette dans votre lecteur, il faudra attendre environ 2 minutes (variable suivant votre lecteur) avant de pouvoir lancer le film. Avant ça vous tombez sur un menu de sélection du langage, et quelques mentions légales :/ Pas de bande-annonce au programme, même au niveau des bonus. Le menu en lui même se fait de manière interactive avec des images du film qui au final n’en dévoilent pas assez pour gêner la découverte du long-métrage. Le résultat final est très bon et colle parfaitement au film !

 Verdict :  ★★★★★

Qualité Technique du Blu-ray

  • L’image : Que dire sur la qualité de l’image que nous propose une nouvelle fois Paramount Pictures puisque autant le dire d’emblée, c’est une référence tant l’image est parfaite de bout en bout ! La palette de couleurs est volontairement sombre dans le monde «réel», avec des tons virant vers le gris boue et des bruns rappelant le bois de l’arche. À partir du moment où la vie est mise en avant, on est face à des couleurs luxuriantes notamment le vert qui contraste fortement avec le désert hostile.
    De même pour les séquences de vision qui elles sont beaucoup plus riches, et intentionnellement plus surréalistes avec des touches exotiques permettant de cerner rapidement dans quelle partie on se trouve.
    Les niveaux de noir sont riches et profonds affichant un contraste hors-norme qui permet de profiter de tous les détails, même les plus fins (les vêtements de chiffons, les textures de peau altérées, les cheveux et barbes aux poils rebelles…), tant en pleine lumière que lors des passages beaucoup plus sombres (tente, intérieur de l’arche). Est-on face à une référence visuelle ? Sans doute !

Noé - Noah - Screenshot 7

Verdict :  ★★★★★

  • Le son : La piste VO DTS-HD Master Audio 7.1 est tout autant impressionnante que l’image et permet de s’immerger totalement dans le film. En effet les différentes nuances atmosphériques dans lesquels évoluent les personnages savent finement se faire entendre au travers de l’ensemble des voies de votre home-cinéma lors de l’inondation par exemple, en pleine mer avec l’arche où vous y croirez avec le déferlement des vagues autour de vous ou encore lors des nombreux coups de tonnerre ! Bref, tout n’est que puissance et précision tant le mixage est maîtrisé ! Les dialogues sont très bien situés et parviennent à garder la tête hors de l’eau même lors des passages les plus chaotiques ! Le caisson de basse soutient parfaitement l’ensemble.
    Bémol sur l
    a piste française qui est toujours en simple Dolby Digital 5.1 ! Moins percutante, moins profonde, moins immersive, mais si on ne fait pas de comparaison on ne peut qu’y adhérer !

Noé - Noah - Screenshot 19

Verdict :  ★★★★☆

  • Les Bonus : L’ensemble des bonus d’à peu près une heure (3 fois 20 minutes) laisse, comme le film en fait, sur sa faim ! La première partie, l’Islande : d’une extrême beauté survole beaucoup trop le sujet, bien qu’on y apprend que la difficulté principale de tourner dans ces lieux naturels était la météo et par conséquent les nuages et la luminosité ambiante.

Noé - Noah - Screenshot 53

Le deuxième module prend quant à lui de l’ampleur et nous propose un making-of centré sur la construction de l’arche, en extérieur ainsi que le tournage des scènes qui s’y déroulent, bref on voit l’impressionnant boulot fait par les différentes équipes afin de construire réellement l’arche, qui n’est pas, comme on aurait pu le penser entièrement créée par image de synthèse ! Le résultat est impressionnant, et les techniques d’éclairage et de création de pluie le sont tout autant ! Ajoutez à cela quelques passages où les acteurs s’expriment indirectement et on où l’on voit tout le talent de Russell Crowe.

Noé - Noah - Screenshot 60

Enfin, la dernière partie nous propose de découvrir la création de l’intérieur de l’arche qui, encore une fois, a lui aussi été construit réellement.

Au final, même si les bonus s’avèrent plutôt intéressants, on restera sur l’idée qu’il manque quelque chose ! Et de ce côté là, c’est plutôt simple à trouver : pas de scènes coupées, pas de commentaires de la part du casting du film…

Noé - Noah - Screenshot 56

Verdict :  ★★★★☆

Conclusion

Un film sur Noé, ça implique forcément des polémiques, mais Darren Aronofsky parvient tout de même à tirer son épingle du jeu et nous en propose sa vision revisitée. Le résultat reste à mon avis plutôt décevant car il manque quelque chose qui rende le résultat un poil plus épique comme nous a habitué Russell Crowe. Manque de rythme, trop moralisateur, trop long ? Des éléments qui ont sans doute des répercussions sur le ressenti final. Par contre, coté technique le transfert HD est de toute beauté et frise la perfection, tant sur l’image que sur la partie sonore (celle de la VO…) !

Un véritable disque de démonstration on vous dit !

Noé - Noah - Screenshot 40

Verdict final :  ★★★★☆

Petit bonus pour vous donner envie de découvrir le film avec les 10 premières minutes disponibles :

Images supplémentaires :

Commander vos copies sur Amazon :

N’hésitez pas à commander à partir de notre boutique 😉