Voici la critique du film OSS 117 : Rio ne répond plus qu’Alexandre a pu aller voir grâce à l’avant-première organisé pour le Club 300 d’Allociné

OSS 117 - Rio Ne Répond Plus - Affiche Fr

Un petit topo sur la soirée est nécessaire. Un grand bravo à Allociné et au Club 300. Tout était parfaitement organisé, un chouette buffet à la clé, malgré énormément de monde. On a même eu le droit à une présentation du film par Dujardin et Michel Hazanavicius, suivi après par des questions/réponses. Bref, passons au film.

oss-117-allocine-family

Forcément, je n’avais aucun préavis sur le film avant d’y aller, si ce n’est une petite appréhension : pouvaient-ils faire aussi bien que le premier ?
La réponse est, sans hésiter, oui. Oui, Rio ne répond plus est au moins aussi bien que Le Caire nid d’espion. Je dis « au moins » parce qu’on peut difficilement dire s’il est mieux. Je m’explique : on change totalement d’époque, donc la réalisation est différente, l’histoire est totalement différente, l’ambiance aussi. On regrette cependant moins de séquences « cultes » (qui ne se souvient pas du gratin cairote, ou encore de la scène avec le muezzin), mais c’est avec grand plaisir qu’on trouve un humour beaucoup plus osé.
Voila le pitch : des nazis, des hippies, des chinois, des juifs, des catcheurs mexicains et Hubert Bonisseur de la Bath.
Ici, les scénaristes se sont lâchés, Dujardin enchaîne vanne sur vanne, racistes, antisémites, misogynes, c’est très très trash, et ça n’a pas manqué de faire rire la salle aux éclats.

Ne vous inquiétez pas, Hubert est toujours aussi crétin, qu’au Caire, il n’a pas changé (oui, il va jusqu’à proposer un pays juste pour les nazis où les juifs et les nazis pourraient se réconcilier).
Bref, sur ces points là, le film a tout bon, avec un Dujardin au top !

On regrette cependant une chose, la très charmante Louise Monot paraît un peu fade comparée à Bérénice Béjo. Cependant, le personnage est l’opposé total d’Hubert, créant ainsi un rapport de force à mourir de rire (« on en reparle quand il faudra porter quelque chose de lourd »).

Quand au scénario, certaines choses auraient eu le mérite d’être plus approfondis (notamment les catcheurs mexicains) ou de certains personnages. Mais dans l’ensemble il reste très bien écrit (oui, oui, il y a une vraie trame), et certains passages sont très bien trouvés (le running gag avec les chinois, ou le personnage de Bill Trumendous), ce qui nous donne au final un scénario très cohérent et assez riche.

OSS 117 - Rio Ne Répond Plus 01

Passons à la réalisation maintenant. Celle-ci est très soignée. On a un excellent rendu des années 60-70, que ce soit au niveau des décors, du grain de l’image, de la musique ou du split-screen. Les SFX sont, disons le, réussis (je pense à une scène sur le Corcovado, reconstituée en studio). Pour en revenir au split-screen, Michel Hazanavicius en use et abuse un peu trop, le concept est parfois très bien utilisé (la scène sur la plage avec les hippies), mais parfois totalement inapproprié.

Bref, un film dans la lignée du premier. Hilarant, Dujardin est en grande forme, la réalisation est donc très soignée. Film à voir donc, même si on n’a pas vu Le Caire, nid d’espions

Mention spécial à Pierre Bellemare, à une petite réplique à la Brice de Nice, et au personnage de Carlota, sosie (non voulu, j’ai posé la question) brun du personnage de Greta des films de Jess Franco

Note du film : 8/10

OSS 117 - Rio Ne Répond Plus 02

Critique : Merci à Alexandre qui s’est rendu à la soirée pour nous et  nous fait profiter de cette critique !